Journée Fédération Auvergne en
La journée de l’Amicalisme et du Folklore de la fédération de l’Auvergne et du Massif Central en Ile de France s’est déroulée cette année au Moulin de la Bièvre à l’Haÿ-les-Roses le Samedi 30 Novembre accueilli par Robert Bassaler.
Manifestation qui a débuté dans l’après midi avec de belles prestations de danses folkloriques présentées par les différents groupes de la Fédération.
Un spectacle, monté et réalisé par Christian Manigaud et Josiane Gaillot, ayant pour thème « Les foires d’Autrefois ».

Le banquet du soir, dans une salle joliment décorée par le « Savoir faire de nos Anciens », était sous la présidence de Martine Cuiller, Responsable du pôle Tradition populaire de la Ligue Auvergnate et du Massif Central. A ses côtés, d’une part Mr Pierre Coilbault Maire de l’Haÿ les Roses et des personnalités de la commune et d’autre part Mr René Rouquet Député du Val de Marne.
Maurice Rouquet Président de la Fédération de l’Auvergne en Ile de France n’a pas manqué de saluer et remercier toutes les personnalités présentes et avec une attention toute particulière il appela Michèle Nollet, sa secrétaire à la Fédération, afin de lui remettre avec Michel Delbouis la distinction très méritée de Chevalier dans l’Ordre du mérite Amicaliste.

Comme le veut la tradition chaque année, la Bergère de la Fédération de l’Auvergne en Idf est présentée. Un rôle qu’elle doit assurer durant une année.
Julie Béjot bergère 2013, originaire de St Cernin dans le Cantal et membre du groupe folklorique «les Gentianes» a donc laissé sa place, après avoir remercié, non sans émotion, les Présidents pour l’accueil que chacun lui avait réservé.
La Nouvelle Bergére pour l’année 2014 est Marion Génini originaire de Montézic dans l’Aveyron et membre du groupe folklorique «Lou Padelou»
à elle maintenant de représenter les couleurs de la Fédération partout où elle ira.

Une belle tradition approuvée par la Présidente d’honneur Martine Cuiller, que Maurice nous a dépeint comme une personnalité très discrète de l’Amicalisme menant sa mission auprès de la Ligue Auvergnate avec une grande dextérité, une grande passion et un profond respect. Un respect, comme le dit si bien Martine, de nos ancêtres, de leur vie et de leur folklore sans oublier que « l’histoire doit nous permettre de comprendre ce qu’il y a dans le présent ».
« Vivre le partage d’une passion et une passion sans rivalité ».

Après ces belles phrases, Maurice a eu la joie d’offrir de magnifiques bouquets de roses à toutes les femmes misent à l’honneur, un geste partagé par toutes les femmes présentes dans l’assemblée, puisqu’une rose a été offerte à chacune d’elles.

Le mot de la fin est revenu à Mr le maire qui n’a pas manqué de redonner de l’importance aux traditions et au « savoir d’où l’on vient ».

La soirée s’est poursuivie avec l’orchestre Corrézien de Fabien Veyriras.

Nos Partenaires