L'Auvergnat de Paris
Les entrepreneurs auvergnats à l’Assemblée nationale

Mardi 5 juin, la marque Auvergne est montée en force à Paris en s’invitant à l’hôtel de la questure de l’Assemblée nationale, à l’initiative des députés de l’Allier, du Cantal, de la Haute-Loire et du Puy-de-Dôme. 


Voulue par Laurent Wauquiez, président de la région AuvergneRhône-Alpes, et présidée par Philippe Laurent, cette marque promeut les entreprises du territoire de l’ancienne région et s’efforce de trouver de nouveaux contacts pour les entrepreneurs, à Lyon mais aussi à Paris où la communauté des Auvergnats apparaît comme une tête de pont idéale pour trouver de nouveaux débouchés. « Nous avons des filières de pointe, a rappelé Philippe Laurent dans son intervention, et nos entreprises savent faire preuve d’exigence et de créativité. » Mais ce savoirfaire a désormais davantage besoin de le faire savoir. Parmi les députés présents, nous pouvons citer Vincent Descoeur et Jean-Yves Bony (Cantal), André Chassaigne et Laurence Wisniewski (Puy-de-Dôme), Jean-Paul Dufrègne (Allier). Les invités ont eu le plaisir de voir Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires, faire une apparition pour saluer son ancien territoire d’élection. Quelques personnalités, comme Marc Maury, speaker de RolandGarros, ou Hervé Mathoux (Canal Football Club) participaient à ce rendez-vous. Les représentants des Auvergnats de Paris, à commencer par l’ancien président de la Ligue, Jean Mathieu, et la nouvelle présidente, Isabelle Cazals, n’ont pas manqué l’événement, ainsi que Pierre Girard de l’Auvergne Business Club. De nombreux chefs d’entreprise accompagnaient le mouvement. On notait la présence d’entreprises reconnues, telles que Desprat Vins et son leader Pierre Desprat. De nombreux créateurs de start-up, comme Exotic Systems, faisaient partie des invités. Son cofondateur, Guillaume Blanc, se propose de connecter l’agriculture. Un pari loin d’être fou puisque des entreprises comme Michelin ou Limagrain sont déjà entrées au capital de cette dynamique petite entreprise.



Abonnement