L'Auvergnat de Paris
Vegans, mais pas non violents

Un « commando vegan », comme l’a baptisé la presse locale, a attaqué un restaurant lillois. 


Le groupe de deux individus armés de pierres, a frappé à plusieurs reprises la vitrine du Canard Street, rue de Béthune, avant de disparaître dans la nature. Avant leur départ, le commando a inscrit, à la bombe de peinture de couleur noire, le slogan « Stop specisme », un message visant l’idéologie qui imposerait et justifierait l’exploitation des animaux par les humains. Il semblerait également que ces « antispécistes » n’en soient pas à leur coup d’essai, puisque, le 15 mai dernier, une boucherie du quartier a connu le même sort. Ce n’est pas tout, la poissonnerie en a également pris plein les écailles. En tout cas, les deux patrons de Canard Street ont pris cela avec le sourire. Preuve en est, le message qu’ils ont adressé à leurs clients sur leur page Facebook, pour s’excuser de cette fermeture impromptue : « De notre côté, on a appelé Carglass, malheureusement le trou est plus gros qu’une piece de 2 euros. »



Abonnement