A LA UNE
ACTUALITÉS
ACTUALITÉS LÉGALES
AMICALISME
CRÉATIONS
ENSEIGNE
MASSIF CENTRAL
POLITIQUE
PRATIQUE
PRODUITS
REPRISES
EN BREF
RÉUSSITE
SERVICES
SPORT
STRATÉGIES
TERROIR DU MASSIF CENTRAL
Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil.

A la Une

ÉDITO : Bravo Monsieur Fontaine !

Dès qu’un sujet d’actualité touche de près ou de loin la restauration, les caméras de télévision ont pris un réflexe : filer rue de Richelieu, au Mesturet, afin d’interviewer Alain Fontaine, le maître de céans. Cet homme présente de nombreuses qualités. D’abord, il est télégénique, excellent orateur et sait faire partager ses passions. Mais, surtout, il s’efforce d’être vertueux dans son métier et d’aller au fond des dossiers qui le concernent : TVA, social, maîtres restaurateurs ou développement durable. C’est ce que les journalistes appellent un bon client : un comble pour un restaurateur! Il vient de frapper fort en convainquant Anne Hidalgo, maire de Paris, d’offrir une médaille de la Ville à 104 patrons de bistrot parisien. Il s’agit d’établissements le plus souvent populaires que les guides gastronomiques méprisent mais qui font souvent salle comble midi et soir. Ils font le sel de la capitale, pour ses habitants comme pour les touristes. Ils sont tout à fait représentatifs de la démarche de classement à l’Unesco des bistrots et terrasses parisiens, entreprise par Alain Fontaine et l’association qu’il préside. Il y a un an et demi, lorsqu’il a lancé le mouvement avec une douzaine d’amis, beaucoup estimaient cette ambition démesurée. Désormais, plus personne ne sourit, et l’ampleur de l’association en faveur des bistrots et terrasses la positionne comme une des initiatives favorites pour le prochain classement. Cette reconnaissance de la Ville de Paris le démontre. Certes, le chemin est encore long, mais c’est aussi la raison pour laquelle il faut maintenir cet élan donné et soutenir Alain Fontaine.