A LA UNE
ACTUALITÉS
ACTUALITÉS LÉGALES
AMICALISME
CRÉATIONS
ENSEIGNE
MASSIF CENTRAL
POLITIQUE
PRATIQUE
PRODUITS
REPRISES
EN BREF
RÉUSSITE
SERVICES
SPORT
STRATÉGIES
TERROIR DU MASSIF CENTRAL
Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil.

Amicalisme

Hommage à Christian Boissonnade

C'est avec un profond sentiment d'émotion que je viens ici rendre hommage à un grand joueur de Cabrette disparu: Christian Boissonnade. Le 5 janvier dernier, la mort l'a soudainement arraché à notre affection. Christian Boissonnade c'était la gentillesse, le talent et la simplicité. Entre Christian, sa Cabrette et son accordéon, c'est une longue histoire d'amour... « Notre cabrette est délicate à entendre et à jouer, j’ai essayé de la rendre “élégante” et sensible à mes sentiments de traditions. » C'est ainsi que Christian nous évoquait ses cinquante années de carrière. Christian Boissonnade est né le 19 août 1936 à Vanves (Hauts-de-Seine). Originaire de Marvejols, en Lozère, c'est en 1948 qu'il apprend à jouer de la cabrette avec Paul Faye. En 1956, il est un des membres fondateurs de l’association Cabrettes et Cabrettaires. En 1962, après le décès de Georges Cantournet, Christian est appelé par Jean Cambon et partage une dizaine d'années avec lui sur les routes de France. En 1966, ce sont les concerts PACRA, puis suivent les Tournées Avèze sous chapiteau en Auvergne et les Chovergnats au Bataclan. Avec Jean Cambon, ils connaissent leurs meilleurs succès en public avec la chanson mimée Le Train Bonnet. Christian Boissonnade est devenu alors, en quelques années, le plus célèbre de nos Cabrettaires. En 1972, Enrico Macias vient de créer une nouvelle chanson J'irai jusqu'en Auvergne, il fait appel à Christian pour qu'il joue de la cabrette dans son disque. On le retrouve à la télévision à côté du célèbre chanteur. Puis il se présente sur scène pendant un mois à l'Olympia avec Enrico Macias, faisant entrer d'un seul coup l'Auvergne et la cabrette dans notre plus grand music-hall! Quand on entend pour la première fois la cabrette dans un générique télé « Les Jeux de 20 heures », c'est Christian qui est sollicité avec sa cabrette. De 1986 à 1994, il anime des émissions d'accordéon sur Radio Montmartre puis des « thés dansants » retransmis en direct avec Raymond Marcillac et Pascal Sevran. Il participe à des émissions de radio et de télévision avec Danièle Gilbert, Jacques Martin, Jo Bazelli, Jacqueline Huet, « Le Grand Échiquier » avec Fernand Raynaud et Marcel Marginier, France Inter, etc. Avec Christian Boissonnade, nous avons découvert un nouveau souffle musical, une nouvelle philosophie de la cabrette, sa grelottière aux pieds et la jambe levée qui ont contribué à assurer son succès. Et comme il aime à le dire : « Je ne joue pas sur un pied, mais sur deux! » Comme beaucoup de Cabrettaires, aujourd’hui, j'ai perdu un morceau de ma vie. Tu resteras toujours dans nos cœurs, même si on ne se voyait pas aussi souvent que l'on aurait souhaité, une pensée pour toi, quelques minutes, le temps pour moi de remonter le temps... En ces circonstances douloureuses, je tiens à exprimer, au nom de l'association Cabrettes et Cabrettaires, de son président et de tous ses adhérents, nos condoléances les plus sincères et notre solidarité dans la peine.