A LA UNE
ACTUALITÉS
ACTUALITÉS LÉGALES
AMICALISME
CRÉATIONS
EDITO
EMPLOI
ENSEIGNE
FONDS DE COMMERCE
MASSIF CENTRAL
PRATIQUE
PRODUITS
REPÈRES
RÉUSSITE
TERROIR
Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil.

Repères

LA PHRASE DE LA SEMAINE : Jérôme Bocuse, restaurateur, fils de Paul Bocuse

Je ne remettrai jamais en cause les décisions des inspecteurs du Michelin. Mon père avait beaucoup de respect pour le guide. Mais je me pose la question, de nombreux chefs se posent la question, sur la crédibilité du guide. Marc Haeberlin, c'était cinquante ans de trois étoiles. Même si elles ne peuvent pas être acquises à titre permanent, il y avait une certaine légitimité. C’est comme pour Marc Veyrat. On lui accorde trois étoiles l'année dernière et on lui en retire une cette année. Il y a des interrogations. Le guide Michelin a-t-il pris une évolution pour suivre ce que fait le 50 Best Restaurants... Peut-être que le système Michelin a fait son temps et n'est plus adapté.

Jérôme Bocuse, restaurateur, fils de Paul Bocuse