A LA UNE
ACTUALITÉS
ACTUALITÉS LÉGALES
AMICALISME
CRÉATIONS
ENSEIGNE
MASSIF CENTRAL
POLITIQUE
PRATIQUE
PRODUITS
REPRISES
EN BREF
RÉUSSITE
SERVICES
SPORT
STRATÉGIES
TERROIR DU MASSIF CENTRAL
Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil.

Amicalisme

UNE NOUVELLE PRÉSIDENTE ET UN TEMPS FORT D’AMITIÉ. : Kermesse de la Paroisse Lozérienne de Paris

Débutant, selon la tradition, par la messe des familles en l’église Saint-Joseph des Epinettes, la grande kermesse annuelle de la Paroisse Lozérienne de Paris se déroula dimanche 9 décembre 2018 au foyer de la Cité des Fleurs, sous le signe de la nouveauté dans la continuité, avec la présidence d’honneur d’Anne Bernard-Gély, devenue la nouvelle présidente de la Paroisse Lozérienne de Paris. C’est à une belle messe du 2ème dimanche de l’Avent, dédiée à l’esprit de fraternité et à la Lumière et concélébrée par le curé de Saint-Joseph des Epinettes, le Père Boissier et 2 autres prêtres, qu’assistèrent avec recueillement, les Lozériens de Paris, appréciant l’enthousiasme de la chorale paroissiale. Les convives furent nombreux ensuite à profiter d’un repas délicieux au foyer de la Cité des Fleurs. Pendant les agapes, Le Père Boissier, aumônier de la paroisse Lozérienne de Paris souhaita chaleureusement la bienvenue à tous et salua, en les remerciant, les musiciens : Guy Letur, à l’accordéon ; Jacques Rouvellat, à la cabrette ; Claudine Rascalou, présidente de la Communauté Chrétienne Aveyronnaise de Paris ; Raymond Trébuchon, pdt d'honneur de la ligue auvergnate et de l’Association des Lozériens de Paris ; Jacques Perget, général ; M. Lerouge, pdt de la Paroisse Cantalienne de Paris ; Jean-Pierre Bonicel, pdt de l’ALP ; Michèle Grégoire, pdte du Val du Gévaudan, Corinne Boulet-Zylbers, co-pdte de l’Aumonaise, les Aînés du Massif Central, fidèles à la Paroisse, les donateurs et les jeunes du foyer pour le service à table. Insistant sur la valeur de la gratuité et le sens du partage et faisant sienne la phrase prononcée à la messe du matin : « quitte ton habit de tristesse pour revêtir l’habit de l’amitié », le Père Boissier prôna la joie d’être ensemble et l’importance de la fraternité, l’attachement aux racines et à la foi chrétienne.Afin de célébrer ensemble ce moment amical, le Père Boissier fit entonner par l’assistance un joyeux « Se Canto ».C’est la présidente d’honneur de la journée, Anne Bernard-Gély, devenue la nouvelle pdte de la Paroisse Lozérienne de Paris, succédant à Michel Dalle, pdt durant 42 ans, qui prit la parole, souriante et déterminée, assurant les Lozériens de Paris de son engagement. Elle se présenta à tous en évoquant ses origines lozériennes entre Lot et Margeride, de Cultures à Rieutort de Randon ; son époux, René-François Bernard, maire-adjoint du VIIème arrondissement ; ses 4 enfants et ses petits-enfants ainsi que sa très brillante carrière, de Polytechnique à haut fonctionnaire, ingénieur des Ponts, des eaux et des forêts. Elle remercia chaleureusement Michel Dalle pour ses 6 septennats à la tête de la Paroisse Lozérienne et le Père Boissier toujours très présent pour accompagner les familles lors des grands évènements de la vie chrétienne. La Paroisse Lozérienne est une famille qui aime son terroir, elle représente la 6ème paroisse de la Lozère rassemblant tous les clochers du département. Donnant des nouvelles du diocèse, Anne Bernard-Gély annonça qu’un nouvel évêque pour la Lozère était attendu très prochainement. La nouvelle pdte expliqua que son projet était le renouvellement dans la continuité avec 3 rencontres par an, des réflexions autour notamment du déroulé de la messe, le développement de la solidarité en lien avec les réseaux sociaux, de la charité et de l’ouverture aux autres. Son aspiration est également de faire mieux connaître encore le foyer de la Cité des Fleurs et enfin, d’espérer, suivant l’exemple des moines de Tibhirine béatifiés, « un monde plus humain et une écologie basée sur le territoire ». Des applaudissements nourris encouragèrent et félicitèrent la nouvelle pdte de la Paroisse Lozérienne de Paris. Après quelques airs bienvenus de musique traditionnelle à l’accordéon et à la cabrette, Carine Gachon, tira, avec brio, une tombola très généreuse et réjouissante pour tous. C’est dans une ambiance détendue et satisfaite que la kermesse de la Paroisse Lozérienne, tournant une nouvelle page de son Histoire, s’acheva avec le spectacle remarquable du groupe folklorique « la Montagnarde » déployant ses talents, de musique en bourrées.

Anne Bernard-Gély, devenue la nouvelle pdte de la Paroisse Lozérienne de Paris et le Père Boissier.