A LA UNE
ACTUALITÉS
ACTUALITÉS LÉGALES
AMICALISME
CRÉATIONS
ENSEIGNE
MASSIF CENTRAL
POLITIQUE
PRATIQUE
PRODUITS
REPRISES
EN BREF
RÉUSSITE
SERVICES
SPORT
STRATÉGIES
TERROIR DU MASSIF CENTRAL
Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil.

Actualités

La Bouteille d’or pour le P’tit Zinc et la coupe du Meilleur Pot pour le Petit Vendôme

Les prix traditionnellement attribués aux bistrots parisiens ont été annoncés. Tradition du vin, présidée par Paul Calvet, a choisi d’attribuer la Bouteille d’or 2018 au P’tit Zinc, rue des Plantes (Paris 14e), bistrot exploité par Éric Mauboussin. Arrivé dans les murs de cette adresse il y a six ans, ce Sarthois a créé cette enseigne où la cuisine est réalisée en direct, devant le client, à côté du comptoir, exclusivement avec des produits frais. Pour les vins, Éric Mauboussin, ancien directeur du Varenne, propose une trentaine de références achetées en direct à la propriété. Parmi celles-ci, les beaujolais occupent une bonne place. La coupe du Meilleur Pot a, quant à elle, été décernée au Petit Vendôme, rue des Capucines (Paris 2e). Cet établissement est dirigé par Gilles Caussade et Lionel Malière. Après avoir codirigé le Café de la Jatte avec Luc Peyronnel, Gilles Caussade, originaire de Saint-Rémy-de-Provence, a racheté le Petit Vendôme en 2012 à Christian Godin, qui l’avait lui-même exploité durant dix-sept ans en préservant miraculeusement l’âme de ce bistrot parisien qui a conservé son décor des années soixante. 

Éric Mauboussin au P’tit Zin

Gilles Caussade au Petit Vendôme