A LA UNE
ACTUALITÉS
ACTUALITÉS LÉGALES
AMICALISME
CRÉATIONS
EDITO
EMPLOI
ENSEIGNE
FONDS DE COMMERCE
MASSIF CENTRAL
PRATIQUE
PRODUITS
REPÈRES
RÉUSSITE
TERROIR
Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil.

Edito

L'ÉDITO : La ruralité est une force pour le tourisme local

Cette semaine, L'Auvergnat de Paris consacre un numéro à deux départements figurant parmi les symboles de la ruralité : la Lozère et la Haute-Loire. Ces deux territoires appartenant au Massif central ont pour similitude de réunir les mêmes points d'intérêts : un riche patrimoine architectural, des paysages propices au tourisme vert, une offre de CHR variée, des produits emblématiques… Une volonté commune anime ces deux départements : exister sur la scène touristique à l'heure où la concurrence explose. Pour y parvenir, Haute-Loire et Lozère misent beaucoup sur le digital. Les différents acteurs locaux du tourisme ont compris qu'Internet pouvait être un formidable vecteur de croissance, alors ils ne ménagent pas leurs efforts pour effectuer, sur la toile, l'éloge de leur ruralité. À la clef, la promesse de renouer avec une certaine idée du tourisme ; celle de vivre, le temps d'un séjour, au rythme de la nature. Un pari gagnant. Depuis plusieurs années, la Haute-Loire enregistre ainsi une activité touristique en hausse et a atteint l'an passé le demi-milliard de retombées économiques en la matière, soit 7 % du PIB du département. En Lozère, la mise en œuvre de la stratégie « Lozère 2021 » a permis d'améliorer la visibilité de cette destination et d'augmenter le nombre de visiteurs en ciblant leurs canaux d'informations : Instagram, Facebook, etc. Là encore, les élus locaux ont adopté un plan de développement du numérique au service du tourisme local en instaurant un dispositif d'accompagnement des offices de tourisme dans leur stratégie numérique.