A LA UNE
ACTUALITÉS
ACTUALITÉS LÉGALES
AMICALISME
CRÉATIONS
ENSEIGNE
MASSIF CENTRAL
POLITIQUE
PRATIQUE
PRODUITS
REPRISES
EN BREF
RÉUSSITE
SERVICES
SPORT
STRATÉGIES
TERROIR DU MASSIF CENTRAL
Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil.

Amicalisme

L’Aumonaise : festivités et émotions

Pour son repas festif qui avait tout d’un banquet annuel, même sans tombola, la 84ème de l’amicale a réuni près d’une centaine d’Aumonais de Paris au restaurant : « L’Angélus », à Paris, dimanche 31 mars 2019, à 12h, dans une salle à la décoration originale et verdoyante et une ambiance chaleureuse et ensoleillée comme le ciel de la Capitale.
L’apéritif aussi copieux que varié accueillait les convives salués par les co-présidents de l’amicale.
Au début d’un repas plaisant où sur les tables, les menus et les noms rappelaient les paysages lozériens et les danses traditionnelles, Jean-Claude PIGEYRE, co-président de l’Aumonaise, accompagné de la co-présidente, Corinne BOULET-ZYLBERS, souhaita avec entrain, la bienvenue à tous ses amis. Il adressa ses vifs remerciements aux membres du bureau pour leur dévouement et leur aide précieuse et aux restaurateurs, Monsieur et Madame PIGNOL, pour leur hospitalité puis, il cita nommément Michel GUIRAL, maire délégué de Saint-Sauveur-de-Peyre, représentant Alain ASTRUC ; le Père BOISSIER, aumônier de la Paroisse Lozérienne de Paris ; Raymond TRÉBUCHON, président d’honneur de la Ligue Auvergnate ; Jean-Pierre BONICEL, président de l'Association des Lozériens de Paris ; Émile VAYRON, président d’honneur de la Nasbinalaise ; Thierry BORREL, vice-président de la Ligue Auvergnate et président d’honneur de la Bourrée de Paris ; Françoise DAVID, présidente de Fournels ; Alain COUSTOU, président de Saint-Amans ; Élisabeth ROSSIGNOL, représentant Le Val du Gévaudan ; Solange GINESTIÈRE, représentant Le Mont Lozère et la gracieuse pastourelle de la Ligue Auvergnate et du Puy de Dôme, Muriel AUBLET-CUVELIER qui, tout en recevant des présents de l’amicale, se présenta avec courtoisie à l’assemblée et partagea avec tous sa passion pour le métier de pâtissière.
Michel GUIRAL, maire délégué de Saint-Sauveur de Peyre, village des co-présidents de l’Aumonaise et qui avait fait le voyage depuis la Lozère pour participer à ce repas festif, fit une allocution éclairante, toute entière tournée vers le nouveau fonctionnement de l’intercommunalité dynamique de la commune nouvelle de Peyre en Aubrac regroupant les 6 communes de l’ancien canton d’Aumont-Aubrac.
Au moment du dessert, la Bourrée de Paris fit son entrée sous les applaudissements et avant son spectacle remarquable, se rassembla pour une cérémonie surprise introduite par Roger DELMAS. De devinettes en jeux de mots et avec humour, il fit venir autour de lui des amis aumonais puis, céda le micro à Cécile ORLIAC, présidente d’honneur de l’Aumonaise. En l’absence de la présidente de la Ligue Auvergnate, Isabelle CAZALS, excusée et entourée du président d’honneur de la Ligue, Raymond TRÉBUCHON qui dit quelques mots à propos de l’Aumonaise et de l’ancien chancelier du Mérite Amicaliste, Émile VAYRON, Cécile ORLIAC remit avec plaisir les insignes de chevalier du Mérite Amicaliste à Pierre-Jean BORREL, président d’honneur de l’Aumonaise, ayant tenu les rênes de l’amicale durant 4 ans et depuis longtemps, danseur à la Bourrée de Paris. Il remercia avec émotion le bureau de l’amicale et la Ligue Auvergnate pour cette touchante décoration.
Ce fut ensuite au tour de Sophie BORREL, trésorière de l’Aumonaise et qui remplit avec sérieux et efficacité, plusieurs fonctions au sein du mouvement associatif auvergnat dont à L’Aumonaise en tant que trésorière, d’être décorée par Josyane DELMAS-BOUCHARD, de la médaille et du diplôme de chevalier du Mérite Amicaliste. En présence de ses proches réunis pour l’occasion, la récipiendaire, très émue et étonnée, évoqua l’attachement fort à sa famille et à la famille du folklore et de l’amicalisme. Voilà deux distinctions largement méritées pour des bénéficiaires très impliqués dans le mouvement auvergnat à Paris !
La Bourrée de Paris, présidée par Christophe BAYOL, régala l’auditoire de ses chants toujours magnifiques et réussit l’exploit d’évoluer de bourrées en bourrées, dans un espace restreint. Bravo et merci !
C’est en musique avec Claude et Josette QUINTARD, à l’accordéon et à la cabrette, que s’acheva ce repas festif sympathique, rassemblant les Aumonais de Paris et leurs amis, toujours réjouis de pouvoir partager ensemble une rencontre amicaliste enthousiaste.