A LA UNE
ACTUALITÉS
ACTUALITÉS LÉGALES
AMICALISME
CRÉATIONS
EDITO
EMPLOI
ENSEIGNE
FONDS DE COMMERCE
MASSIF CENTRAL
PRATIQUE
PRODUITS
EN BREF
RÉUSSITE
TERROIR
Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil.

Actualités

Le Paris-Brest ouvre en gare de Rennes

Demeter Concessions, division du groupe familial Demeter, qui exploite l’espace commercial de la gare de Rennes depuis 1991, n’est plus qu’à quelques semaines d’inaugurer son projet phare. « C’est un sujet qui nous habite depuis un peu plus d’un an et demi, retrace Pierre Ruello, le directeur général. Avec dont la célèbre actrice Léa Seydoux. La jeune femme a déclaré être « une habituée des lieux ». Éric Mauboussin, qui hébergera la Bouteille d’or durant un an avant que cette dernière ne vogue vers un nouveau récipiendaire, a remercié les membres de Tradition du la SNCF, avec qui nous avons imaginé la future gare de Rennes, nous avions la volonté d’installer un restaurant de qualité et haut de gamme. » Résultat, fin mai, le Paris-Brest ouvrira ses portes, avec une carte signée Christian Le Squer. « Notre objectif est aussi de faire rentrer dans la gare des gens qui ne viennent pas prendre vin avant de souligner la raréfaction des bistrots : « Vive les bistrots, les vrais bistrots. Hélas, il n’en existe plus beaucoup. Mais on est là et on va se battre. Tant qu’il y aura des clients, nous perdurerons. » le train. Nous sommes partis sur des valeurs simples pour faire plaisir à tout un panel de clientèles. Nous aurons une offre distincte pour les voyageurs pressés : la formule TGV avec règlement à la commande et service du plat et du dessert en même temps. Nous aurons également un plat du jour à 12 €, avec semainier. Puis, les plats à la carte avec la sensibilité de Christian Le Squer. » Derrière le piano, Benjamin Le Coat, qui s’est formé aux côtés de Christian Le Squer au Cinq, officiera en revisitant le terroir breton ; du côté salle, Guillaume Lescolière (ex David Toutain) endossera le rôle de sommelier et d’assistant de direction. 60 références de vins de vignerons ont d’ailleurs été sélectionnées par Éric Beaumard (directeur du Cinq) et certaines pourront être dégustées au verre (de 6 à 10 €).