A LA UNE
ACTUALITÉS
ACTUALITÉS LÉGALES
AMICALISME
CRÉATIONS
EDITO
EMPLOI
ENSEIGNE
FONDS DE COMMERCE
MASSIF CENTRAL
PRATIQUE
PRODUITS
EN BREF
RÉUSSITE
TERROIR
Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil.

Actualités

SAINT-PROJET-DE-CASSANIOUZE : Le projet d'hôtel La Truite qui chante

David Bergès et Philippe Fleury

Une guinguette vient d'ouvrir dans l'ancien Hôtel du pont et, l'année prochaine, l'établissement entièrement rénové rouvrira ses portes.

Il est rare qu'un hôtel fermé depuis dix ans rouvre ses portes. Mais c'est ce qui va arriver à l'Hôtel du pont, situé à Saint-Projet-de-Cassaniouze, au bord du Lot, à la limite du Cantal et de l'Aveyron. Les propriétaires, les Carrier, faute de repreneurs, avaient abandonné l'activité et un opérateur belge avait tenté d'y créer des chambres d'hôtes, sans grand succès, puisque l'établissement a fermé défini tivement il y a deux ans. Dans cette zone très isolée, beaucoup auraient pu croire que la situation était inexorable, mais deux hommes, Philippe Fleury et David Bergès, sont passés par là. Ils connaissent bien le village. Philippe Fleury y est né. Il a même présidé le comité des fêtes. Au début des années 2000, il a fait découvrir la localité à David Bergès, avec lequel il était associé dans la concession de la marque Tupperware en Occitanie.

En 2002, ils ont racheté à Saint-Projet-de-Cassaniouze une ferme en ruine pour créer le Domaine du Puech Fleuri, un ensemble de cinq gîtes. Ils ont ensuite revendu ces hébergements afin d'acquérir un hameau de 4 maisons, Cabrespine, où ils ont créé d'autres gîtes.

La Cabrespine est en cours de cession afin de financer leur nouveau projet. Ils ont désormais abandonné leur activité professionnelle pour être présents à demeure dans le village.

Après avoir racheté l'hôtel du Pont, ils ont ouvert au bord de la rivière une guinguette, La Truite qui chante, et une boutique de produits de terroir et d'artisanat local.

L’ensemble de l’ancien Hôtel du pont

L’ensemble de l’ancien Hôtel du pont

Cette activité estivale, entamée il y a un mois, s'achèvera fin septembre et des travaux seront entrepris pour rénover l'hôtel et ses 9 chambres 2*. Un restaurant et une vaste terrasse prendront également place à l'étage, au-dessus de la guinguette. L'établissement proposera des spécialités locales, comme la truite au lard. Philippe Fleury croit beaucoup à son projet ; il a déjà capté une clientèle locale peuplant de belles résidences secondaires dans les environs et appréciant cette guinguette qui sort de l'ordinaire de l'offre locale.

De plus, le village de Conques, qui a demandé le classement de Grand site de France, a englobé deux villages cantaliens dans son dossier.

L'un d'eux s'appelle Saint-Projetde-Cassaniouze.