A LA UNE
ACTUALITÉS
ACTUALITÉS LÉGALES
AMICALISME
CRÉATIONS
EDITO
EMPLOI
ENSEIGNE
FONDS DE COMMERCE
MASSIF CENTRAL
PRATIQUE
PRODUITS
REPÈRES
RÉUSSITE
TERROIR
Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil.

Repères

EN BAISSE : Le restaurant Lasserre, la Fête de la gastronomie

Le restaurant Lasserre

Le restaurant Lasserre traverse une crise. Le chef breton Nicolas Le Tirrand quitte le célèbre établissement du petit Triangle d'or, après sept mois d'exercice seulement. Habitué des grandes institutions, le cuisinier de 37 ans est passé par de nombreuses maisons : le Plaza Athénée, le George-V ou encore le 39V. Il a également travaillé avec le chef Yannick Alléno lorsque ce dernier a repris le Pavillon Ledoyen en 2014. Le restaurant Lasserre rencontre des difficultés depuis 2015. Outre la perte de sa deuxième étoile, il a été dirigé par de nombreux chefs ces dernières années, venus mais jamais restés : Christophe Moret, parti pour l'hôtel Shangri-La, puis Adrien Trouilloud, qui a lui aussi fait ses valises. Le chef Michel Roth a ensuite (re)dirigé les cuisines du restaurant (il y avait déjà officié entre 1999 et 2001), avant l'arrivée de Nicolas Le Tirrand. Si la crise des Gilets jaunes a contribué à l'affaiblissement de Lasserre, la majorité de sa clientèle étant étrangère, cette incapacité à trouver et garder durablement un chef joue également un rôle dans sa baisse de popularité.

La Fête de la gastronomie est menacée. Bruno Le Maire, ministre de l'Économie, aurait décidé de tirer un trait sur l'événement, selon Jean-Jacques Pinet, chef de projet Goût de France (direction générale des entreprises). Déjà, la Fête de la gastronomie avait été déplacée au mois de mars pour être couplée avec Goût de France. Il semble que le Gouvernement ait désormais décidé de privilégier la poursuite de Goût de France. La Fête de la gastronomie avait été créée en 2011.