A LA UNE
ACTUALITÉS
ACTUALITÉS LÉGALES
AMICALISME
CRÉATIONS
EMPLOI
ENSEIGNE
FONDS DE COMMERCE
MASSIF CENTRAL
PRATIQUE
PRODUITS
EN BREF
RÉUSSITE
SERVICES
STRATÉGIES
TERROIR DU MASSIF CENTRAL
Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil.

A la Une

ÉTUDE DE LA SEMAINE : Les salariés français champions de la pause déjeuner

D’après l’étude « Happiness Index 2018 » de Wrike, les salariés français sont les champions toutes catégories des pauses déjeuner, et les champions européens de la participation aux événements et animations organisés par leur entreprise en dehors des heures de bureau. Telles sont les premières conclusions d’une enquête réalisée à l’initiative de Wrike, un expert en gestion du travail collaboratif, afin de déterminer les différentes composantes du degré de satisfaction des employés au travail. L’étude a été réalisée en novembre 2018 auprès d’un échantillon représentatif de 1000 employés en France, en Allemagne, au Royaume-Uni et aux États-Unis, dans des entreprises de plus de 200 employés. On savait déjà les Français plutôt enclins à se mettre à table, et l’enquête Wrike le confirme, même dans la vie professionnelle. Ils sont les champions des pauses déjeuner, tous pays confondus. 39 % d’entre eux prennent une pause déjeuner d’au moins 30 minutes avec leurs collègues, et seuls 14 % d’entre eux mangent assis à leur poste de travail. Ceci comparé aux Anglo-Saxons (20 % et 25 % respectivement). Le degré de satisfaction au travail a également une forte influence sur ces tendances. 79 % des employés français qui se déclarent ravis ou satisfaits de leur travail prennent une pause déjeuner d’au moins 30 minutes, contre 49 % de ceux qui se déclarent mécontents ou très mécontents. 39 % de ces derniers mangent à leur poste de travail, contre 28 % des employés qui se déclarent ravis ou heureux de leur travail. « Faire des pauses régulières permet pourtant d’accroître la productivité selon les spécialistes, les individus déjeunant à leur bureau sont souvent moins efficaces, même si leur premier souhait est de gagner du temps », notent les auteurs de l’étude.