A LA UNE
ACTUALITÉS
ACTUALITÉS LÉGALES
AMICALISME
CRÉATIONS
EDITO
EMPLOI
ENSEIGNE
FONDS DE COMMERCE
MASSIF CENTRAL
PRATIQUE
PRODUITS
EN BREF
RÉUSSITE
TERROIR
Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil.

Edito

L'ÉDITO : Marlène Schiappa sur tous les fronts

L’agenda médiatique de Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat à l'Egalité femmes-hommes, est bien chargé et c’est pour cela qu’elle bénéficie d’une notoriété bien supérieure à certains de ses collègues qui occupent de grands ministères. Le 3 juillet, la ministre est encore sortie là où on ne l’attendait pas en organisant une réunion sur les conditions des travailleurs du nettoyage de l’hôtellerie et en annonçant des mesures concrètes pour l’automne. Un évènement qui a laissé de marbre les représentants CGT des hôtels de prestige et économiques (CGT HPE) qui défilaient pour protester contre le sort réservé au personnel de nettoyage et notamment sur la sous-traitance qui se développe et qui conduit à un durcissement des conditions de travail. De nombreuses grèves ont en effet touché les hôtels économiques, mais aussi les palaces de la capitale. Il faut reconnaître que les pouvoirs publics doivent se pencher urgemment sur cette question, mais est-ce bien à Marlène Schiappa de se saisir du dossier ? On aurait plutôt vu Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, dans ce rôle. Cette dernière, dont les compétences en matière de dialogue social ne sauraient être remises en question, est sans doute la mieux armée pour œuvrer à l’amélioration des conditions de travail dans le secteur. L’argument selon lequel cette population de salariés est essentiellement féminine, semble aussi tiré par les cheveux. Dans ce secteur du nettoyage des restaurants et des hôtels, il y a aussi beaucoup d’hommes et en matière de différence de salaires, les femmes n’ont pas grand-chose à leur envier.