A LA UNE
ACTUALITÉS
ACTUALITÉS LÉGALES
AMICALISME
CRÉATIONS
ENSEIGNE
MASSIF CENTRAL
POLITIQUE
PRATIQUE
PRODUITS
REPRISES
EN BREF
RÉUSSITE
SERVICES
SPORT
STRATÉGIES
TERROIR DU MASSIF CENTRAL
Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil.

Actualités

Marxito, la restauration rapide selon Thierry Marx

Un décor signé Ora Ito

Chef doublement étoilé par le guide Michelin dans le restaurant de l'hôtel Mandarin oriental, Thierry Marx s'intéresse à la street food et vient de créer le Marxito, un établissement de restauration rapide à proximité des Champs-Élysées à Paris, rue Jean-Mermoz. Deux hommes d'affaires de renom, Laurent Dassault, directeur général du groupe Marcel-Dassault, et Philippe Stern, président de Patek-Philippe, sont partenaires de ce projet lancé par Tim Newman. L'entreprise vise à un développement international.

Thierry Marc et Ora Ito

Thierry Marx a mis ce concept au point, en collaboration avec le designer Ora Ito, d'où le nom du restaurant et du sandwich qui y est servi, dont le pain est remplacé par des galettes. Le designer a mis en œuvre une décoration d'une sobriété extrême, rehaussée de rose pastel, teinte omniprésente du sol au plafond. La courbe est privilégiée dans les formes des tables originales, liées au mur et au plafond.

Thierry Marx et Ora Ito sont animés par la volonté d'inscrire cette nouvelle adresse dans une démarche responsable. Créé sur le principe de « manger vite et sain », Marxito est à base de galettes de farine de sarrasin provenant du Moulin de la Fatigue, installé en Bretagne depuis 1870. L'ensemble des ingrédients provient de petits producteurs sourcés ; 80 % sont d'origine végétale. L'établissement commercialise pour les desserts les glaces du MOF Emmanuel Ryon. Les marxitos salés sont commercialisés entre 5,5 à 13 euros. Les menus déjeuner évoluent entre 15 et 17 euros.

Le marxito aux galettes de farine de sarrasin

Crédits photos : Mathilde de l'Ecottais