A LA UNE
ACTUALITÉS
ACTUALITÉS LÉGALES
AMICALISME
CRÉATIONS
ENSEIGNE
MASSIF CENTRAL
POLITIQUE
PRATIQUE
PRODUITS
REPRISES
EN BREF
RÉUSSITE
SERVICES
SPORT
STRATÉGIES
TERROIR DU MASSIF CENTRAL
Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil.

Actualités

Metro France lance son fonds de dotation

Le 28 janvier, sur son stand du Sirha à Lyon, Metro France, par la voix de son président, Benoît Feytit, a officiellement annoncé la création de son fonds
de dotation. Cette initiative vise à « œuvrer pour un monde bien dans son assiette ». Engagé dans une démarche RSE depuis 2011, le distributeur entend devenir « un acteur incontournable sur les réponses aux enjeux sociaux, sociétaux et environnementaux auxquels la société est confrontée ». Ce fonds de dotation soutiendra des projets d’intérêt général utiles et innovants, en lien avec son écosystème. Ces projets restent liés au repas et s’articulent départemental. Mais, déjà, des problèmes inhérents à la construction avaient fait l’objet d’expertises.

Constatant cette fissure, les responsables de Caleden ont été contraints d’anticiper la fermeture annuelle des activités thermoludiques, par précaution. L’activité cure (près de 3000 séjours/an) perdure néanmoins. Il faut savoir que le centre thermoludique avait été précisément conçu pour pallier la baisse générale de l’activité cure ressentie en France depuis des années. Les efforts consentis par le conseil général avaient permis de relancer le tourisme à autour de trois axes : créer du lien social, agir pour le patrimoine gastronomique français et penser les assiettes de demain. Ce fonds bénéficie d’une dotation de 500000 euros pour 2019. Il épaulera ainsi cinq initiatives :


Les Ateliers culinaires de la Tablée des chefs. Ces ateliers sont destinés à des enfants placés en foyer d’accueil.

Le Radis (restauration antigaspi à double impact social), projet de l’association À table citoyens! Ce programme vise à créer une offre de restauration antigaspi, faite maison, afin de donner accès aux salariés en insertion  d’Emmaüs Défi à un déjeuner de qualité dans le cadre d’un budget serré.


Les Rabelais des jeunes talents. Cet événement, organisé par la Confédération générale des métiers de l’alimentation en détail (CGAD) met à l’honneur de jeunes professionnels (de 17 à 26 ans) des métiers de l’alimentation, reconnus par leurs pairs pour leur talent, leur dextérité, leur créativité et leur motivation.


L’école Goodplanet. La Fondation Goodplanet, de Yann Arthus-Bertrand, souhaite créer l’école Goodplanet, un nouvel espace de 400 m2 au service de l’éducation à l’alimentation, l’agriculture, l’écologie et la solidarité. Une cuisine pédagogique de 65 m2 permettra aux visiteurs de cuisiner et de mettre en pratique les solutions et les recettes pour une agriculture et une alimentation plus respectueuses de la nature et des humains.

Le concours Agriculteurs d’avenir. Créé par Fermes d’avenir, ce concours va récompenser, lors de sa troisième édition, des initiatives
vertueuses qui ont pour but de faire évoluer les pratiques agricoles.