A LA UNE
ACTUALITÉS
ACTUALITÉS LÉGALES
AMICALISME
CRÉATIONS
ENSEIGNE
MASSIF CENTRAL
POLITIQUE
PRATIQUE
PRODUITS
REPRISES
EN BREF
RÉUSSITE
SERVICES
SPORT
STRATÉGIES
TERROIR DU MASSIF CENTRAL
Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil.

Produits

Popy, acteur incontournable du marché de l'andouillette

Laurent Jolivet, dirigeant de Popy.

Avec le rachat en fin d'année dernière de Gilbert Lemelle, l'un des principaux fabricants d'andouillette de Troyes, Laurent Jolivet, patron du groupe Popy, accroît son emprise sur ce marché particulier. La maison Lemelle réalisait en 2018 près de 30 M€ de CA et employait 230 personnes. Elle détient trois sites, celui de Troyes, les Salaisons du Père Isidore (andouilles de Guéméné) et Rero-Charles Keller (charcuteries). Spécialisée à 60 % dans l'andouillette, mais fabricant également de l'andouille et diverses spécialités charcutières, Lemelle connaissait des difficultés financières depuis quelques années. Ses dirigeants, Dominique et Benoît Lemelle ont préféré s'adosser à un groupe de l'envergure de Popy. Benoît Lemelle poursuit d'ailleurs l'aventure à la tête de sa société.

Laurent Jolivet, déjà présent sur le marché de l'andouillette de Troyes avec La Champenoise, exclut tout rapprochement d'outils industriels et, fidèle à sa politique de croissance, il affirme avoir l'intention de maintenir tous ses sites de production, qu'il juge complémentaires. Le groupe, implanté à Lyon, possède 10 sites disséminés à travers l'Hexagone, comme Chédeville, en région parisienne, mais aussi Bernaudeau, La Champenoise, Duval, et Amand-Bianic. Il exploite aussi les marques Popy, Bernaudau, Chedeville, La Champenoise, Duval, Amand terroir, Amand Traiteur, Rivalain, Garin et Paul d'Anjou. Cet ensemble lui permet de détenir, pour certaines de ses andouilles et andouillettes, huit certificats de la 5A décernés par de l'Association amicale des amateurs d'andouillettes authentiques.

Il se positionne ainsi de manière incontournable sur le marché haut de gamme. Grâce au rachat de Lemelle, Popy pèse près de 95 M€ de CA et emploie près de 600 personnes. Grâce à ce périmètre, l'industriel espère bénéficier d'un poids décisif dans ses négociations avec la grande distribution. Rappelons toutefois que les CHR représentent près d'un tiers de sa clientèle.