A LA UNE
ACTUALITÉS
ACTUALITÉS LÉGALES
AMICALISME
CRÉATIONS
EMPLOI
ENSEIGNE
FONDS DE COMMERCE
MASSIF CENTRAL
PRATIQUE
PRODUITS
EN BREF
RÉUSSITE
SERVICES
STRATÉGIES
TERROIR DU MASSIF CENTRAL
Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil.

Repères

INSOLITE : Régime bistrot pour Mark Zuckerberg à Paris

Mark Zuckerberg.

Reçu à l’Élysée vendredi 10 mai, Mark Zuckerberg, richissime patron de Facebook, est allé dîner, la veille de cette rencontre, au Petit Vendôme, rue des Capucines, à Paris. Le milliardaire a mangé sur le vieux comptoir en formica de l’établissement, au coude à coude avec son épouse, Priscilla Chan, qui, selon le Figaro , aurait commandé un pied de cochon. Moins audacieux, Mark Zuckerberg se serait positionné sur un magret de canard. Dirigé par Gilles Caussade et Lionel Malière, Le Petit Vendôme n’est pas vraiment un bistrot auvergnat, mais il a la particularité de faire la part belle aux produits de cette région, comme les charcuteries, dont le jambon à l’os du Cantal, les fromages du Massif central et, bien sûr, les vins de saint-pourçain, qui coulent à flots sur ce comptoir. Il se trouve que le Petit Vendôme a récemment reçu la Coupe du meilleur pot. Il faut croire que les membres de l’Académie Rabelais qui décernent ce titre, sont des spécialistes des réseaux sociaux et qu’ils ont ainsi pu attirer l’attention de Mark Zuckerberg. Il existe une autre explication. Le Petit Vendôme offre un excellent rapport qualité prix et des tarifs beaucoup moins élevés que ceux des restaurants de luxe. Or, il se trouve que la fortune du patron de Facebook a reculé de 8,7 milliards de dollars l’année passée. Il a ainsi été exclu du top 5 des grandes fortunes mondiales et pointe désormais à la 8 place. Face e à ce revers de fortune, on comprend que Mark Zuckerberg songe à faire des sacrifices…