A LA UNE
ACTUALITÉS
ACTUALITÉS LÉGALES
AMICALISME
CRÉATIONS
EDITO
EMPLOI
ENSEIGNE
FONDS DE COMMERCE
MASSIF CENTRAL
PRATIQUE
PRODUITS
REPÈRES
RÉUSSITE
TERROIR
Consentement d'utilisation des Cookies

J'accepte Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil.

Produits

Tutiac en ordre de marche

Carrelet d’estuaire, une nouvelle gamme dédiée au secteur CHR.

À l’automne, les Vignerons de Tutiac officialisaient leur rapprochement avec trois autres entités bordelaises : la Cave de Lugon, Uni-Médoc et la Cave de Sauternes. Si chacun de ces groupes coopératifs conserve son conseil d’administration, l’ensemble de la structure se dote d’une structure marketing et commerciale commune. Stéphane Héraud, le président de Tutiac et Éric Hénaud, le directeur coiffent l’entité commune qui devrait dévoiler sa nouvelle identité lors du prochain salon Vinexpo. Mais d’ores et déjà, le groupement a mis en place une stratégie commerciale adaptée à cette nouvelle dimension. Le portefeuille de Tutiac est ainsi passé de 5 à 15 AOC. Fort des apports de 700 vignerons représentant 6 000 ha, de 150 châteaux, de 6 crus bourgeois, le groupement produit 40 millions de bouteilles de vin chaque année et réalisait l’année passée 100 M€ de CA. La nouvelle structure revendique ainsi le titre de 1 re cave coopérative de France. Pour monter en qualité, la coopérative entend adopter « des méthodes dignes d’un grand cru ». 12 œnologues encouragent les sélections et les vinifications parcellaires. Une cellule R & D innovations a été mise en place. Parallèlement, la cave produit de plus en plus de vins sous le label bio Ecocert ou celui de l’agriculture raisonnée Agri Confiance. Des vins vegan ou sans sulfites figurent également au catalogue. Plusieurs nouveautés font leur apparition : le n° 2 et 5 de Francarey, un fronsac issu des propriétés des anciens rugbymen Vincent Brousset et Raphaël Ibanez, le château des moines Ménodin, un bordeaux supérieur, le château Rigaudet, un cru bourgeois du Médoc vieilli dix mois en barrique, le château Moulin du Bourdieu, un médoc, le château de la Roque, un fronsac 100 % merlot, 1937, un fronsac qui reprend la date de la création de la cave de Lugon, le château Cazau Martet, un bordeaux issu de l’agriculture biologique et Sirona, un sauternes. Tutiac entend également s’appuyer sur de nouvelles marques avec Carrelet d’estuaire, un rosé et un blanc réservés au secteur CHR, également disponibles en magnum. Côte Océan, un IGP Atlantique décline les trois couleurs. Enfin, la gamme Lieu-dit devient Origine et s’enrichit de trois nouveautés : Six Chemins 2016 (cabernet sauvignon), Font Renard 2017 (sauvignon blanc) et Pont d’Aulan (sémillon/sauternes).

Carrelet d’estuaire, une nouvelle gamme dédiée au secteur CHR.